C’est mon copain Pierre (Philippe)

Il ne s’enfuit pas
Toujours sur la brèche
Le soir il s’enferme
Depuis il s’en va.
Chacun peut conclure
Que son abord brut
N’est pas très sociable
Vous en conviendrez
Mais son apparence
Cache une gentillesse
Une grande empathie
Qui n’est pas visible
Toujours sur la brèche
Amitiés et rires
Il est brut de serpe
C’est mon copain Pierre

Philippe Malgrat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *