Le goût d'écrire
recettes, inspirations, partages

 

Vous écrivez ?
Vous avez envie d’écrire
mais….
« ça ne vient pas » ?
Decouvrez régulièrement un conseil pour vous y mettre !

Qu’est-ce que le style ?
Peut-on avoir conscience de son propre style ?
Comment travailler son identité littéraire ?

Définition

Façon particulière d’exprimer sa pensée, ses émotions, ses sentiments ; part de l’expression qui est laissée à la liberté de chacun, n’est pas directement imposée par les normes, les règles de l’usage, de la langue.

Conseil n°1

Se faire relire et demander des retours précis et engagés de la part de vos lecteurs et de vos lectrices sur leurs impressions et leurs ressentis. On ne peut pas avoir tout à fait conscience de son propre style mais on peut apprendre à le connaître et à mieux le maîtriser à partir des retours de lecture.

Conseil n°2

Se relire à haute voix en étant attentif à la rythmique des phrases. C'est ce que nous faisons en atelier d'écriture, et lire son texte pour les autres c'est déjà l'entendre soi-même. Vous pouvez communiquer avec vos écrits !

Conseil n°3

Repérer des motifs, des effets, des structures qui vous plaisent dans vos écrits et affirmez-les. Suivez les veines naturelles du marbre de vos mots. Il faut partir de la matière et chercher votre justesse en acceptant qu'elle n'est peut-être pas là où vous l'attendiez.

« STYLE»
Le goût d'écrire #5
Faut-il faire un plan avant de se lancer dans l'écriture d'une nouvelle ou d'un roman ? Si les avis sont partagés, je suis de celles et ceux qui préfèrent faire un plan. Lister les étapes du récit, faire des listes d'actions, et surtout connaître la fin de son histoire me semble être un préalable nécessaire. Faire un plan ne veut pas dire figer l'histoire, mais s'appuyer sur un conducteur auquel "on croit" et qui a fait "ses preuves". Ensuite, le chemin étant connu et tracé, on peut même se permettre "comme au cinéma" où l'on tourne dans le désordre, d'écrire dans l'ordre qui nous enthousiasme le plus. Commencez par les scènes qui vous emballent le plus, puis écrivez le avant et le après. Si à un moment, le récit vous entraine ailleurs, c'est plutôt bon signe, mais l'écueil de l'écriture sans plan serait de ne jamais arriver à terminer ou de se perdre en route.
« FAIRE UN PLAN - TRACER UN CHEMIN »
Le goût d'écrire #4
L’inspiration est pour moi un état. Il est nécessaire de vous mettre en condition. Après le choix de votre sujet, du cadre de votre histoire, de votre thème ou de vos personnages, il vous faut sortir vos antennes. Mettez-vous en état d’alerte, à l’affût, dans un prêt-à-bondir. Sur quoi ? Sur la plus belle source d’inspiration qui soit : la vie ! Attrapez au vol un mot qui vous plaît (dans une conversation, à la radio, dans une lecture) et inspirez-vous de lui ! Collectionnez les phrases entendues pour vos dialogues, observez les paysages comme des visages et les visages comme des paysages et ré-injectez tout ça dans vos écrits. C’est dans ce double mouvement de va et vient entre vos perceptions et le monde extérieur que se trouve votre inspiration.
« TROUVER L’INSPIRATION »
Le goût d'écrire #3
Essayez plusieurs formes littéraires, en participant - par exemple 🙂 à un atelier d'écriture créative, pour trouver celle qui vous convient. Roman, nouvelle, rime, haïkus, fiction, autobiographie, conte, fable, journal, chanson, sonnet, slam, etc... Exercez-vous et laissez-vous surprendre par le rythme qui vous est le plus naturel. En trouvant les structures, les armatures, les points d'appuis de votre écrit grâce à la forme que vous aurez choisi, vous aurez désormais un guide et un cadre d'écriture. 

Et n'oubliez pas : à chaque projet sa forme et, à chaque forme son projet !
« TROUVER LA FORME QUI VOUS CONVIENT »
Le goût d'écrire #2
Ne partez pas dans le vide ! Ne vous imposez pas un thème, mais soyez à l’écoute. Si vous avez déjà écrit quelque chose que vous aimez, partez de ce matériaux pour comprendre votre processus d’écriture et les motifs qui vous tiennent à coeur. Un premier texte auquel vous avez pris plaisir à l’écriture contient toutes les ressources qui vous seront nécessaires pour poursuivre. Il n’est pas rare non plus qu’un texte contienne des pistes pour explorer un second thème ou le même thème sous un autre angle. Relisez-vous en vous demandant : quelle piste je peux extraire de ce premier texte pour en faire un deuxième ? 
J’ai remarqué qu’on veut souvent en dire trop d’un seul coup 🙂
« JE NE SAIS PAS PAR OÙ COMMENCER »
Le goût d'écrire #1