Philippe Malgrat

Mafiosi / Virginie (Philippe)

Mafiosi                                                         VirginieCrapuleux                                                   Casque bleuDégrossi                                                      Désunie Anguleux                                                     Nébuleux                                         Tivoli                                                             ÉdifieSacrebleu                                                    Onduleux Pétrifie                                                         RéussieFabuleux                                                      Mélodieux Philippe Malgrat

C’est mon copain Pierre (Philippe)

Il ne s’enfuit pasToujours sur la brècheLe soir il s’enfermeDepuis il s’en va.Chacun peut conclureQue son abord brutN’est pas très sociableVous en conviendrezMais son apparenceCache une gentillesseUne grande empathieQui n’est pas visibleToujours sur la brècheAmitiés et riresIl est brut de serpeC’est mon copain Pierre Philippe Malgrat

Smac (Philippe)

Smac . Pchchch cette mèche ! Guili, guili…Waouh , tu as mis ton pendentif ! la, la !Plof,  plouf, badaboum, il est tombé dans l’eau !Bof, paf, splaf, je vais le retrouver.Argn, aorh, je l’ai vu. Je n’arrive pas à l’attraper.Coin, coin. Si en plus il y a des canards. Pof une bulle.Je l’ai-je crois.Bé , bé. Mais qu’est ce qu’il fait ce bélier qui me pousse dans l’eau !Whooua, youpi ! Ca y est, je l’ai attrapé ! Philippe Malgrat

Mots en “ui” (Philippe)

Après cette cuite, il n’avait pas conscience de cette bruine qui faisait luire la bassine de cuivrederrière l’huisserie de la cuisine. En appuis sur le chambranle de la porte, ébloui par les reflets de la nuit, il n’avait pas assez d’acuité pour ne pas piétiner les huit millepertuis luisants, qui auraient préféré la fuite. Les reliefs de la truite, son repas et la suite, jonchaient là parmi les suies de la cheminée, reste d’une flambée séduisante en se début de nuitée. Il essuya ses lunettes pour les ranger dans leur étui. Ce soir, il n’allait pas tweeter.  Philippe Malgrat

Terrine (OuLiPo) (Philippe)

N’étant pas sûre de son cap, elle sortit prudemment du port au prés serré.Son téléphone sonna. Son ex. Elle eut envie de faire grand largue.Mais elle mesura ses propos histoire de ne pas provoquer d’empannage ! Une fois libérée, elle jouissait de son allure préférée : grand largue.Trop fort, trop vite, elle souqua sur l’écoute  pour revenir au prés serré.Elle évite de justesse l’empannage Elle barra comme elle n’aurait jamais dû s’écarter : au près serré.Un récif droit devant. …

Terrine (OuLiPo) (Philippe) Lire la suite »