Gilles Donada

J’essaie de ne pas bouger (Portrait de la femme mystérieuse) (Gilles)

J’essaie de ne pas bouger. Il faut vraiment que je tienne la pause. Il m’a demandé de prendre un air mélancolique. Mais moi, je ne sais pas ce que c’est la mélancolie ! Moi, je suis gorgée de vie comme une orange mûre. Je me demande à quoi je vais ressembler. Zut ! J’ai oublié de me passer la main dans les cheveux pour aplatir mes mèches rebelles. Je dois être hirsute ! Pourquoi me …

J’essaie de ne pas bouger (Portrait de la femme mystérieuse) (Gilles) Lire la suite »

Le fleuve tranquille danse, immobile (Pantoum) (Gilles)

Le fleuve tranquille danse, immobileL’immensité est irradiée et tortueuseLa fragrance rouge orangé scintille sur l’eau,La cascade cristalline et minéraleL’immensité est irradiée et tortueusedans les remous d’un bonheur renaissantLa cascade cristalline et minéralecouve ton corps immergé et rassasiéDans les remous d’un bonheur renaissantTu as traversé la folie de ce mondequi couve ton corps immergé et rassasiéPlus profond tu désires t’enfoncerTu as traversé la folie de ce mondeParfois immonde, parfois fécondePlus profond tu désires t’enfoncerFranchir les seuils …

Le fleuve tranquille danse, immobile (Pantoum) (Gilles) Lire la suite »