Céline Mounier

Pierrette dansait le flamenco en baudrier (Pantoum) (Céline)

Pierrette dansait le flamenco en baudrier.Sur le glacier elle allait en transe.Dans un zapateado disparu, elle rythmait la marche.Terrienne, aérienne, elle s’envolait.Sur le glacier elle allait en transe,Vers Joseph en force et en douceur, confiante, Terrienne, aérienne, elle s’envolaitDans une danse qui avait pour signature JosephVers Joseph en force et en douceur, confiante, Dans la création de son avenir tissé de souvenirs, Dans une danse qui avait pour signature Joseph,Pierrette trouvait des voies inexplorées.Dans la création de son …

Pierrette dansait le flamenco en baudrier (Pantoum) (Céline) Lire la suite »

Théophile est le frère d’André (Céline)

Théophile est le frère d’André. Théophile est le frère d’André et de Gabriel. Théophile est le frère d’André et de Gabriel qui est allé danser le week-end dernier. Théophile est le frère d’André et de Gabriel qui est allé danser le week-end dernier en Haute-Marne au sein du Black Ballet. Théophile est le frère d’André et de Gabriel qui est allé danser le week-end dernier en Haute-Marne au sein du Black Ballet, lequel a été …

Théophile est le frère d’André (Céline) Lire la suite »

Myriam et la poussière d’étoile (SF) (Céline)

En direction de Soror depuis deux cents ans à bord du vaisseau Le Patient, la petite Myriam enfile des perles d’étoiles et demande à sa mère : « Avec quoi confectionnait-on des colliers dans le temps des origines ? » « Mais pourquoi cette question ? », lui demande sa mère. « Parce que les perles d’étoiles s’éclatent sur mon cou et tous mes colliers disparaissent », éclate Myriam dans un sanglot à faire sombrer de tristesse sa mère. Et puis, toutes les deux, …

Myriam et la poussière d’étoile (SF) (Céline) Lire la suite »

On me dit que je m’implique trop (portrait chargé) (Céline)

On me dit que je m’implique trop. Ce n’est pas de ma faute si un jour j’ai lu L’enfant bleu d’Henry Bauchau qui explique qu’en somme, on ne s’implique pas trop dès lors que les choses ont du sens. Il me donne raison. Oui, on organise un concert et on chante pour de bon. Oui, on n’a jamais dansé, et alors, on incorpore un morceau dansé dans le spectacle. Oui, on dit à un guide de …

On me dit que je m’implique trop (portrait chargé) (Céline) Lire la suite »

Vu de ma fenêtre (Slam) (Céline)

Vu de ma fenêtre, le basilic tutoie l’arbre, la pluie s’abat sur les carreaux, le ciel zinzoline, Vu de ma fenêtre, tu me vois piaffer, mouillée, vélo dégoulinant, je gronde, Vu de ma fenêtre, l’orage s’invite, les pensées tonnent, les idées vagabondent, se heurtent, Vu de la fenêtre, debout, je tourne, black, le laurier rose, lui, est impassible. Céline Mounier